En vedette

Volume 11, numéro 3 | Été 2015

Lire un extrait

Lire un extrait

Lire un extrait

Nos chroniques

  • Société
    Aires protégées: le beurre et l'argent du beurre
  • Rencontre
    Trouver l'équilibre, avec le député François Gendron
  • Économie
    Réduction du territoire forestier productif - Faire mieux et plus sur un terrain moins grand
  • Nature
    Une histoire d'elfe et de triton
  • Environnement
    Éco-entretien de la pelouse
  • Cinq sur cinq
  • Vous avez un message...
    Stéphanie Lapointe

Sommaire

Les aires protégées en Abitibi-Témiscamingue: où en sommes-nous?

À l'heure des préoccupations environnementales à long terme, la protection de certaines zones du territoire québécois fait l'objet d'une réflexion poussée, de consultations et d'un processus administratif et juridique des plus complexes. Le point sur les aires protégées en Abitibi-Témiscamingue.

Nord-du-Québec - Communautés, industries et environnement: le délicat débat des aires protégées

Certification forestière: s'engager à conserver la valeur du territoire

Les détenteurs de certification forestière doivent démontrer que l'aménagement forestier du territoire certifié répond aux exigences de la norme à laquelle ils ont souscrit volontairement

Les zones périphériques des aires protégées: Quels rôles pour la conservation?

Aschii Nipii

Un périple sonore au coeur d'eeyou istchee et de la jamésie

La biomasse forestière: l'enjeu de la qualité  

Beaucoup d'efforts pour restaurer la population de touladi du réservoir Kipawa

Patrick Moore: l'écologiste pro-coupe forestière

La consultation du public sur la planification forestière: des mentalités à moderniser

Relations entre les arbres et la strate des mousses et lichens en forêt boréale: des problèmes de voisinage?

Notre lièvre est-il contaminé? Les inquiétudes alimentaires des Anicinapek de l'Abitibi-Témiscamingue

Rencontre avec Jean-Yves Moreau, un producteur forestier organisé                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) du ministère du Patrimoine canadien pour ce projet.