En vedette

Volume 6, numéro 3 | Été 2010

Lire un extrait

Nos chroniques

  • 5 sur 5
  • Découverte
    L'autre or bleu de l'Abitibi-Témiscamingue
  • Nature
    Le bourdon
    Dictature chez les insectes
  • Société
    Retracer l'origine de votre 2x4? Élémentaire mon cher Watson!
  • Rencontre
    Fernand Bellehumeur
    SANS ENTRAVE
  • Économie
    Les forestières ont mauvaise mine, les minières ne sont pas sorties du bois
  • Au-delà
    Le braconnage forestier
  • Chronique des verts
    Des OGM dans mon assiette
  • Vous avez un message...
    Sortir du bois?

Sommaire

Produits forestiers non ligneux : l'autre forêt

Depuis toujours, les autochtones ont profité de ce que la forêt leur donnait pour se nourrir et se guérir. Le bois ne fut alors qu'une manière de se chauffer et un matériau pour construire de quoi se loger. À l'heure où la ressource ligneuse se fait plus rare et qu'on planche sur une nouvelle façon de penser l'économie forestière, est-il possible de croire à un potentiel économique non ligneux? Serait-il rentable, comme on le fait avec le bleuet, de commercialiser les champignons sauvages, l'amélanchier, le thé du Labrador, le bouton de marguerite, l'if du Canada ou la sève du sapin baumier?

Plantes médicinales

Renouer avec le savoir traditionnel autochtone

Peut-on vivre des PFNL ?

Saveur boréale

PFNL

Une dimension à explorer

Le pic à dos noir :

mystérieux sculpteur de la forêt boréale

Quand l'appétit va, tout va!

Où se cache le grand polatouche?

Profession chercheur:

Martin Girardin

Le point de vue de Pikogan

La biométhanisation:une véritable filière de production d'énergie

La méthode Jean Pain

La forêt tout à côté, un atout difficile à gérer